vendredi 9 septembre 2011

Mayès : une île haute en couleur

Mayès c’est avant tout une histoire de couleurs (avec du bleu, beaucoup de bleu …). Il y a d’abord la cabane, l’Auberge du gros pétrel rouge, qui est de couleur bleu Mayès (et oui c’est aussi une couleur, c’est comme un bleu turquoise mais en mieux !). La cabane, qui date de 1986, est la plus belle cabane de Kerguelen : ce qui est évident vu qu’elle est sur la plus belle île du Golfe (et du monde !). Elle est très agréable, chaleureuse, fonctionnelle, enfin tout bonnement parfaite.

L'Auberge du Gros Pétrel Rouge
 Sur Mayès il n’y a pas (et il n’y a jamais eut) de chat, pas de lapin, ni de rat. Il n’y a juste quelques souris. La végétation et le sol sont donc très préservés ce qui en fait un site de nidification de choix pour nombreux oiseaux marins : Skuas, Pétrels, Prions, Chionis, ...

Choux de Kerguelen

Les plus beaux choux sont évidemment à Mayès

Coussin d'Azorelle
 Nous travaillons sur différentes espèces de Pétrels à Mayès. C’est très facile de retenir les noms car ils correspondent souvent à une couleur : il y a le Pétrel Bleu, le Pétrel Gris, le Pétrel à tête blanche, le Pétrel Noir, … Plusieurs nids par espèces sont suivis depuis plus de 20 ans. Pour faciliter les suivis, les nids sont marqués avec un piquet numéroté. Il y a une couleur de piquet par espèce. Mais si vous pensez que les piquets bleus correspondent au Pétrel Bleu, vous avez tout faux ! Il faut bien rendre ça un peu plus compliqué … Les piquets bleus (bleu Mayès évidemment) sont pour les Pétrels Gris, les piquets noirs pour les Pétrels à tête blanche, les piquets rouges et noirs pour les Pétrels Bleu et les piquets rouges pour les Prions. Vous arrivez à suivre ?

Pour notre grand retour à Mayès, nous avions avec Tom beaucoup de travail en perspective :
- 100 terriers de Pétrel Gris à fouiller pour baguer les poussins avant leur envol.
- plus de 30 prises de sang et de plumes sur des Pétrels Bleu pour analyse isotopiques.
- plus de 200 terriers de Pétrel Bleu à fouiller (en repassant jusqu’à 4 fois sur les terriers vides) pour le contrôle pré-nuptial.
- la prospection de toute l’île pour dénombrer les (enfin le) nid(s) de Pétrel Géant.
- des captures nocturnes au filet.

D'apparence paisible mis à part quelques skuas qui s'acharnent à défendre leur territoire, l'île est en fait un véritable gruyère qui grouille de vie. Sous nos pieds, des galeries souterraines abritent des milliers de pétrels. qui nichent en terrier. Dès la tombée de la nuit tous les oiseaux se mettent à chanter ...

Poussin de Pétrel Gris

Colonie d'étude et ses piquets de toutes les couleurs

Couple de Pétrel Bleu

Non je ne fais pas la sieste !

Tom fouille un terrier




Capture au filets

Pétrel Bleu

Pétrel Plongeur Commun

Pétrel Noir


Skua subantarctique

Skua Tropez

Skua

Dauphin de Commerson 

mardi 6 septembre 2011

Morne Express

A peine l’OP2 terminée, et juste avant la première tournée chaland, soit pour un créneau de 3 jours, nous filons à Pointe Morne. 3 jours nous ont suffit pour y aller, compter tous les pétrels géant (plus de 500), piqueter 60 nids pour suivre leur reproduction, et repartir. Une manip’ express mais efficace avec l’aide des rez’nat’.


jeudi 1 septembre 2011

OP 2

A l’OP2 il y a le changement de tout le personnel militaire, des cuisines et du CNES : c’est la fin de la 61ème mission, et le début de la 62ème. C’est aussi la fin d’une longue période d’isolement hivernale et le retour du chaland : tout beau et remis à neuf.
Lors d’une OP la base se transforme en une véritable fourmilière, il y a des allées et venues dans tout les sens. Nous les vats avons différents postes :
- le point accueil, pour guider les nouveaux qui débarquent, et ceux qui sont juste de passage à Kerguelen.
- le dépotage : il faut ranger la nourriture qui vient d’arriver : viandes et poissons congelés, fromages, fruits et légumes, … A voir autant de fruits d’un coup après plusieurs mois d’hiver (des pêches, mon Dieu on a des pêches !) j’ai faillit tomber dans les pommes. Redécouvrir le goût des tomates fut une expérience enrichissante.
- la DZ. DZ signifie Drope Zone, c’est là que se pose l’hélicoptère. Nous devons assister l’équipe de DZ pour ouvrir les portes de l’hélicoptère. Mais pour ça il faut d’abord se déguiser en Playmobile (« en avant les histoires »), avec un uniforme orange fluo.
J’ai eut la chance de pouvoir aller à Ratmanoff en hélicoptère afin d’aider à préparer la cabane Manchot avant l’arrivée des touristes. Au lieu des 5h30 habituelles pour le transit PAF-RAT, 7 minutes on suffit (décollage et atterrissage compris). A prendre de la hauteur on se rend compte à quel point Courbet c’est plat et plein de lacs !!

Le Marion Dufresne

Le point accueil

La DZ

Playmobile, en avant les histoires


La descente du courier

Ah des fruits frais !!!

Le Peeper et le Cambell

Courbet et ses nombreux lacs