mercredi 31 août 2011

Port-Aux-Français

Après 9 mois d’hivernage, il est temps de faire un article sur Port-Aux-Français et la vie sur base.
Port-aux-Français, plus couramment appelé PAF, est un véritable petit village où se croisent une centaine de personnes en été, et où hibernent une cinquantaine de personnes l’hiver. Mais avant de décrire le village, il faut d’abord parler des personnes qui y habitent (certains une bonne partie de l’année, d’autre en coup de vent entre deux manip’). Cette année à la 61ème mission aux îles Kerguelen (Ker 61 pour les intimes), nous sommes 50 personnes qui cohabitent et coexistent sur bout de caillou au milieu de l’océan austral. Alors parmi les 50 hivernants de Ker il y a :
- 1 Chef de District ou Disker (et oui il faut bien un Chef)
- 1 Chef infra
- 12 Infra : ceux sont des contractuels, souvent venant de la Réunion, qui s’occupent des travaux sur la base (rénovation des logements, ...). Tous les corps du bâtiment sont présents (plombiers, peintres, électriciens, ...).
- 3 BCR (Bureau des Communications et Radio, Armée de l’air) qui s’occupent des communications, de la gérance postale, et de la vac avec les personnes hors base. Quand on est en cabane on les appelle tous les soirs à 17h30 (« BCR, BCR pour Guetteur ») pour dire si tout va bien et pour recevoir la météo des jours à venir.
- 1 Appro (Armée de l’air) qui s’occupe de la gestion des stocks et de la coop. « A l’appro y a tout ce qu’il faut ». Si on a troué son flexo (ciré) du package, on va à l’appro pour le changer contre un neuf. On peut aussi acheter, des vêtements, de l’alcool, des souvenirs, ...
- 2 Chaud/Froid (Armée de terre) qui s’occupent de tout ce qui est chaud (chauffage, machines à laver, ...) et froid (congélateurs, frigo, ...).
- 2 Garages (Armée de terre) qui s’occupent entre autre de l’entretien des véhicules de la base (voitures, tracteurs, ...)
- 6 Marins (normalement 7, mais notre Bosco ne reviendra qu’avec le chaland fin aout). Parmi ces 6 marins il y a : 1 Chef-sécu (pin-pon), 1 EDK (Electricien de Ker), 1 Chef-Centrale, 1 Mécano-Centrale, 1 Mécano-Chaland, 1 Electricien-CNES. 
- 2 CNES (Centre National d’Etude Spatiale)
- 3 Météos : ils ne font pas la pluie et le beau temps, mais ils font des mesures (lâché de ballon tous les jours à 16h !) et les prévisions météorologiques des jours à venir. Il faut les amener souvent en manip car : « une manip avec un météo c’est du soleil dans le sac à dos ! »
- 2 Médecins : le bib (médecin chef) et le bibou (vcat médecin/infirmier).
- 4 de l’Equipe Cuisine : 1 Chef et 1 second de cuisine, 1 pâteux (boulanger) et 1 petit mario.
- 2 Res-Nat qui s’occupent de faire des inventaires et des prospections de la faune et de la flore pour la Reserve Naturelle des TAAF.
- 9 VCAT (Volontaire Civils à l’Aide Technique). Ceux sont de jeunes scientifiques de l’Institut Polaire Français (IPEV). Il y 1 Gener (logistique), 3 Géophy (1 Chef-Géophy, 1 Informaticien et 1 Magn-Sismo), 1 PopChat, 2 Ecobio et 2 Ornitho.

Les vats et les rez’nat passent la plus part de leur temps hors-base (en cabane). On ne rentre à PAF qu’entre 2 manips, juste le temps de prendre une douche, de faire une lessive et de répondre aux mails. Le reste du personnel passent beaucoup de temps sur base (même si certains partent souvent en manip avec nous). On trouve donc tout, ou presque à PAF, pour y
vivre toute l’année. Il y a les logements (les L, numérotés de 1 à 10), les lieux de travail de chacun (station météo, garage, centrale, coop, menuiserie, ...) un restaurant (Ti’Ker), un hôpital (SamuKer), un cinéma (cinéKer), une bibliothèque (bibliothèKer ?) et bien sûr un bâtiment de vie commune : Totoche, où l’on trouve le bar, une salle de musique, ...

L'ancienne tour Météo, reconvertie en Bibliothèque

Logements (L 4 à 7)

Logements (L 8 à 10)

Notre Dame des Vents


Totoche

SamuKer

Central Park

Biomar (laboratoire scientifique)

Hall transit

La Flotille

Les anciennes serres, reconvertie en boulodrome

Les B (anciens bâtiments)

Ker'Poub (tri des déchets)

Avant de partir en manip', on va faire un tour à Kerfour au B17 (IPEV) pour prendre (comme au supermarché) la nourriture dont on a besoin.

Kerfour

Kerfour
Le garage

La Résidence (logement du DisKer)

La Poste

Rue de PAF

lundi 22 août 2011

Fin d'hiver

Pour la dernière manip’ avant l’OP2, nous sommes partis pendant 10 jours, tout d’abord à Morne pour le contrôle des Cormorans, puis nous avons enchaînés avec Ratmanoff pour le suivi des poussins de manchots royaux et la phénologie des manchots Papou.

A Morne, les pétrels géants (appelés ici Cracou) sont en pleine parade prénuptiale, et certains ont même déjà pondus ! Les Cormorans, comme à Suzanne, se sont maquillés pour la saison de repro et construisent les nids.

La cabane de Pointe Morne

Pétrel géant sub-antarctique (Cracou)

Cracou en vol

A Ratmanoff, on ressent bien que la fin de l’hiver approche. Les poussins de royaux sont presque aussi nombreux que le mois dernier (il faut bien que les cracous mangent un peu !). Les adultes viennent au bord des crèches et appellent leur poussin en chantant. Aussitôt qu'il entend le chant de papa ou maman, le poussin accoure alors en chantant à son tour.

La cabane du Guetteur

Formez les rangs !

Crèche de poussins

Papa manchot vient chercher son petit pour lui donner son goûter

Papa et Maman en même temps, la chance !

Bon appétit !

Après le repas, une petite sieste pour digérer

Les gros mâles éléphants de mer (appelés Pacha) ont débarqués sur les plages, ils commencent à se battre pour conquérir la plus grande plage de sable possible. Car qui dit grande plage, dit plus de femelles dans son harem ! Et un Pacha peut avoir jusqu’à 100 femelles (veinard ?!). Les affrontements entre Pachas sont parfois violent mais de courte durée. Ce qui compte c’est la masse et la hauteur, un peu comme les combats de sumos ! Plus t’es gros et plus tu peux donner un coup de boule puissant. Un gros pacha peut dépasser les 3500 kg, je vous laisse imaginer le résultat ... Les morsures sont monnaie courante, et certains finissent bien amochés.

Le combat peut commencer

"Je reviendrai ..."


Les poussins d’albatros hurleur ont eux aussi bien grossis, ils s’envoleront dans environ 3 mois.

Une vraie bouteille d'Orangina (il faut secouer sinon la plupe elle reste en bas)

Encore trois mois sur son nid, avant de faire plusieurs fois le tour de l'antarctique

De nombreux léopards de mer sont venus se reposer sur les plages de sable noir.


Y a un volontaire pour jouer au dentiste ?
Une des grandes surprise de cette manip’ est sans nul doute le retour des Skuas ! Après plusieurs mois d’hivernage en mer, ils sont de retour sur terre. Ils doivent apprécier de regoûter la viande de lapin et de manchot ... y en a marre du poisson ! Par contre les goélands sont un peu moins réjouis que moi de leur retour, car un skua ça ne partagent pas.

"Touche pas à mon manchot !"

Skua subantarctique

Goéland Dominicain


On trouve toujours plus fort que soi. Et les skuas ne font pas les malins face au puissant bec des pétrels géants.

Cracou

Cracou

Les manchots papou n'ont pas encore pondu, mais ils construisent activement les nids en déposant délicatement des petites brindilles.


Manchot Papou

Manchot Papou

Le vent souffle fort aux îles Kerguelen ...

Tempête de sable

Drapeau rouge : baignade interdite !

mercredi 10 août 2011

A la conquête de l'Ouest

Depuis mon arrivée aux Kerguelen, les manips se sont enchainées. Au début tout est nouveau : on découvre, on apprend. Puis on finit par retourner aux sites que l’on connait déjà. Surtout en cet hiver sans chaland, nos lieux de manips sont restreints sur l’Est de Courbet : Suzanne, Morne et Ratmanoff. Même si c’est toujours un plaisir d’aller sur ces sites merveilleux, quand on regarde une carte de Kerguelen, on se dit qu’il reste encore beaucoup à découvrir, et les montagnes de Courbet Ouest ne demandent qu’à être explorées. Alors quand avec Tom on a du temps libre dans le planning d’août, et que David et Olivier nous proposent une manip rez’nat prospection rennes, il n’en faut pas moins pour que nous partions tous les 4 à la conquête de l’Ouest. Enfin pas trop à l’Ouest tout de même, car le périmètre de sécurité a été resserré, et certains sites ne sont plus autorisés pendant l’hiver.
C’est avec des yeux d’enfants émerveillés, que je découvre le Val Studer. Cette vallée glaciaire a été taillée dans la roche volcanique, et les lacs au milieu du val regorgent de truites. Malgré les averses de neige à répétition, nous avons eut plutôt beau temps.  Nous sommes ensuite allé à Rivière du Nord, puis Cataracte. Mais comme les images parlent mieux que les mots, voici une petite sélection de photos :

La cabane Jackie

Traversée de la rivière du Sud

Entrée du Val Studer

Les Mamelles

Cabane de Studer

Val Studer

Truite tout juste pêchée

Entrée du Val Studer


Cascade de glace

Les stalactites sont penchées à cause du vent

Plic ... Ploc

En pleine tempête







Rivière du Nord

Baie des Cascades

Cabane de Rivière du Nord


Manchots Papou





A la recherche des rennes

Troupeau de rennes (Photo : David)

Renne (Photo : David)

Rennes (Photo : David)

Cabane de Cataracte


Rivière Cataracte

Coucher de soleil sur l'anse Betsy