lundi 21 mars 2011

Tour Courbet 2ème édition

Nos prochaines destinations hivernales sont Cotter, Ratmanoff et Pte Morne. Alors plutôt que de rentrer sur base entre chaque manip’ nous préférons les enchaîner, et les coupler avec les manips popchat et log. Nous voilà donc, Thomas et moi, embarqués pour un Tour Courbet de 20 jours en compagnie de Christophe et Xavi. Après une étape à Cataracte et quelques rennes croisés en chemin, nous arrivons à Cotter pour quelques jours. Au programme : récupération de GLS sur gorfou macaroni et ascension du Mt Campbell (haut de ses 143 m ...)


Traversée de rivière

Gorfoutière de Cotter

Xavi en plein inventaire

Le Mt Campbell


Gorfou Macaroni


A Ratmanoff nous devons marquer et peser 40 poussins pour étudier leur survie hivernale. Et par chance (ou par miracle ?) devinez qui est venu nous rendre visite sur la plage de guetteur ? J’ai d’abord cru à un mirage, mais ses signes distinctifs ne trompent pas : du tesa vert aux ailerons et une antenne dans le dos ... c’est lui, le 38ème manchot, le dernier individu équipé de la manip’ du guetteur ! C’est bon, la manip’ du guetteur est officiellement terminée ! Voici les scores : guetteur : 38 - manchot : 0.
Tom relâche un poussin marqué

Le manchot qui valait trois milliards


Popchat et Xavi transportant les cages

Et nous faisons une dernière étape à Morne pour contrôler les bagues de Cormorans.

Cormorans de Kerguelen

mardi 15 mars 2011

OP1

Ca y ait, le Marion est de retour, l’OP1 annonce la fin de la campagne d’été ! Les derniers hivernants de la 60ème, la log IPEV, les campagnards d’été s’en vont. Il y a aussi un changement de l’équipe cuisine, météo, infra et CNES. Mais parmi tous les partants il y en a un que l’on regrettera tous : le Chaland ! Comme tous les 5 ans, l’Aventure II (notre seul moyen d’accès aux îles de Golfe), doit repartir à La Réunion pendant l’hiver pour effectuer une révision complète et les réparations nécessaires. Il ne reviendra que fin août (OP2), tout neuf avec notre bosco Denis.

L'aventure II
Le Marion Dufresne
Le Marion Dufresne est parti, nous ne sommes plus que 50 personnes sur base, l’hivernage KER 61 peut commencer !

dimanche 6 mars 2011

Sourcils Noirs

A peine rentré de Guetteur, me voilà reparti dès le lendemain pour le canon des sourcils noirs. Au programme : baguage des poussins d'albatros fuligineux  dos clair (AFDC), puis baguage et pose d'Argos solaires sur les poussins d'albatros à Sourcils Noirs (ASN).

Poussin d'albatros  sourcils noirs

Poussin d'albatros  sourcils noirs

Baguage

Certains nids sont difficiles d'accès



Poussin d'albatros fuligineux à dos clair

albatros fuligineux à dos clair

albatros fuligineux à dos clair

Schlegel au milieu des macaronis



Ronarch

jeudi 3 mars 2011

Guetteur : manip’ Royale !


Les manchots sont des oiseaux marins incapables de voler (contrairement aux pingouins) mais parfaitement adaptés à la plongée. Leur plumage très dense forme une combinaison de plongée leur permettant de descendre à plus de 300m de profondeur. Leurs ailerons leur permettent de nager à grande vitesse pour chasser leur proie favorite : les myctophidés (poissons lanternes).
Le but de la manip’ du Guetteur est d’étudier l’écologie en mer du Manchot Royal (Aptenodytes patagonicus). Depuis une dizaine d’années, des manchots sont équipés avec différents appareils : des balise Argos et des GPS pour suivre leurs trajets alimentaires, ainsi que des enregistreurs de plongée (sonde de profondeur, température, lumière). Dans le cadre d’un suivi à long terme, la manip’ du Guetteur à pour objectif d’utiliser le Manchot Royal comme un bio-indicateur des ressources halieutiques de l’océan austral.
Le mâle et la femelle se relaient à tour de rôle pour incuber l’œuf ou nourrir le poussin. Pendant qu’un reste à terre sur le nid, l’autre part en mer pour se nourrir. Lorsqu’un « shift » est observé, nous attrapons l’oiseau quittant la colonie avant qu’il n’atteigne la mer. Il est ensuite pesé, équipé, marqué puis relâché. Après il ne reste qu’à attendre son retour, pour le déséquiper et le repeser (pour avoir le gain de masse associé au voyage en mer). Cette année nous avons équipé 38 manchots : le plus rapide n'est parti que 8 jours en mer ... et le plus long en a mis 27 ! La manip’ n’est pas aussi facile qu’elle n’y parait, car il faut guetter le retour des manchots du lever au coucher du soleil (de 5h00 à 20h00), sans interruption, en balayant la plage (remplie d’autres manchots) aux jumelles. Et il faut impérativement attraper l'oiseau avant qu'il ne rentre dans la colonie ! Guetter c’est un peu jouer à « Où est Charly ? », il faut retrouver parmi des milliers de manchots, celui qui a un numéro sur le ventre, des brassards de couleur et une petite antenne dans le dos. Par chance, certains manchots sont équipés d’une petite antenne VHF, j’étais donc alerté (par un petit BIP BIP BIP) dès leur retour sur la plage. Après avoir entendu le premier BIP, au bout de 8 jours, les manchots sont rentrés au compte goutte. Avec en moyenne 2 retours par jour, on ne voit pas les jours défilés. A la fin de la manip, après 33 jours à guetter, les 37 manchots rentrés ont été attrapés avant qu’ils ne rentrent dans la colonie (ce n’est pas passé loin pour certains !). Mais le 38ème manchot, équipé d’une balise Argos couplée à un enregistreur de plongée, a été un peu plus long en mer que les autres et j’ai du rentré avant lui. Sa balise nous donne sa position tous les jours via le système Argos, il sera donc possible de revenir à Ratmanoff quand il sera rentrer.
Heureusement je n’étais pas tout seul à guetter, un grand MERCI à tous ceux qui sont venus me filer un coup de main : les zornithokers (Thomas, Pierrick et Alexis), Nory (Eléphant de mer), Yannis (Bibou), Mathieu (Géophy), Christophe (Popchat), Vincent (Garage), Xavier (Bout de Bois), Pascal (BCR), Eric (Pinpon) et Marine (Ecobio).
Vivre au milieu de 300 000 manchots est une expérience assez unique, souvent bruyante, parfois odorante, mails tellement extraordinaire ! Le site de Ratmanoff est magique : une grande plage de sable noir où vient s’écraser d’énormes rouleaux, avec des manchots à perte de vue. On trouve aussi des pétrels géants et des skuas, des albatros hurleur, des éléphants de mer, des otaries, des canards d’Eaton, des Goélands dominicains, …
La cabane du guetteur




La manchotière




les Zornithokers : Alexis, Pierrick, Thomas et moi

Manchot équipé d'un GPS

Manchot équipé d'une balise argos et d'un enregistreur de plongée
 Il faut guetter :
du lever ...

... au coucher du soleil !












Albatros hurleur

Skua du Chili

Pétrel géant

Manchot  dos blanc ?

Manchot mélanique

robe de soirée